Une.Histoire.de.Dix.et.Un

Je t'écris, mon Bébé Chat

Ecrit le Vendredi 30 juin 2017 - 14:38

J'ai acheté un livre au début de la semaine. Pas très gros. Des poèmes. Des textes très courts. D'un espagnol. Pour profiter de la version originale sans méfait ni point de vue du traducteur. C'est court. Brutal. Et dans la suite de ma croissance émotionnelle, j'ai réalisé une chose très importante. Que m'a dit P. quand on a commencé à parler. "A nos âges, on a tous vécu une histoire ou plusieurs vraiment dures qui nous ont fait mal". C'est en lisant cet espagnol, en lisant sa douleur, que je vois la mienne et que je comprends que ce n'est pas juste. Écrire permet d'expier, de sortir la douleur de toi. D'essayer du moins. Mais en parler en boucle ne laisse aucune place à un nouvel amour. Aucune. On a souffert. On a du mal à abattre nos cartes tous les deux. En lisant une douleur au masculin, je me rends compte aussi qu'on est tous humains et que la souffrance a même forme et émotion chez tout le monde. Cette semaine a servi sur beaucoup de choses. Vraiment beaucoup. J'ai une cicatrice. Mais elle a blanchi. Elle fait partie de moi maintenant. Je ne la sens plus. Sauf certains jours. Pas quand il pleut, non. C'est souvent quand la nuit n'a pas été bonne qu'elle me lance. Aujourd'hui, je comprends beaucoup de choses et j'en vois d'autres. Je comprends ce qu'on cherche tous. Les vérités à énoncer avant tout. Il a souffert. Moi aussi. On est méfiant. Normal. Mais est ce qu'il a fait place nette comme moi? Sa rupture est bien plus récente que la mienne. Bien plus.
Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Dire quelque chose?









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://une.histoire.de.dix.et.un.cowblog.fr/trackback/3278225

 

<< Après | 1 | Avant >>

Créer un podcast