Qui aurait pu dire que 6 mois plus tard, on en serait là? ... Moi. Moi, je l'aurais dit et surtout j'aurais tout fait pour. Comme j'ai fait. Avec des bas et pas mal de hauts, on est là 6 mois plus tard. Dans ce putain d'hiver de pluie, nous qui nous sommes rencontrés quand l'été battait son plein. Je le savais. Mais sans y mettre les mots. Juste les gestes. Juste les actes. Je t'aime. Ici aussi. Surtout ici. Dans toute cette haine de moi, dans toute cette détresse, ce puits sans fin de douleurs et de pleurs. Je te pose là. Rayonnant et fort.